Pierre MAISTRASSE (1897-1916)

"Le livre de la vie est le livre suprême,
Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix.
Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois
Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même.
On voudrait revenir à la page où l'on aime,
Et la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts."


(vers recopiés par A. Maistrasse)

Frêre aîné de ma Grand-Mère, décédé lors de la bataille de la Somme à l'âge de 19 ans.

Son appareil photo l'accompagna jusque dans ses derniers instants, laissant un témoignage de l'offensive, une des plus meurtrières de la grande guerre.

Les commentaires manuscrits, au dos des tirages, sont ceux d'un père brisé, qui n'aura de cesse de parcourir le chemin de ce fils unique - le dernier des Maistrasse.

Préparation militaire (Décembre 1915 - Juin 1916)
Le départ (29 Juin 1916)
Le front (Juillet 1916)
Les derniers moments (25-29 Juillet 1916)
Herbécourt, un siècle après...

Préparation militaire (Août 1915 - Juin 1916)




Noisy-le-Grand
Décembre 1915


Noisy-le-Grand,
Décembre 1915
Bivouac

Pierre et Jeanne,
Paris rue Chomel,
9 Janvier 1916



Pierre et d'Halluin, Fontainebleau,
Mai 1916


Tirs d'exercice
au Canon de 155,
Fontainebleau,
Mai 1916

Tirs d'exercice
au Canon de 155,
Fontainebleau,
Mai 1916



Pierre à la Gare de
Fontainebleau-Avon,
Mai 1916






Pierre rue Soufflot,
Paris, 9 Juin 1916

Pierre rue Chomel,
Paris, 9 ou 10 Juin 1916



Dijon,
Juin 1916


Dijon,
Juin 1916
 
 
Quartiers d'Artillerie,
Dijon, Juin 1916

Quartiers d'Artillerie,
Dijon, Juin 1916

Dernière permission,
Paris, 25 Juin 1916

Alexandre Maistrasse,
Paris, Juin 1916

Pierre Maistrasse,
Paris, Juin1916

Jeanne Maistrasse
Paris, Juin 1916

Marie Tacnet,
Paris, Juin 1916

Page suivante : le départ